Titans 2009

Mai 2009

La « Nuit des titans », c'est du lourd 

Il va y avoir une nouvelle fois du spectacle au complexe Bianchi ce soir. Les lourds sont de sortie...

Il va y avoir une nouvelle fois du spectacle au complexe Bianchi ce soir. Les lourds sont de sortie...

Faisant régulièrement salle comble au complexe Bianchi, cette Nuit des titans n'a jamais si bien porté son nom avec, en point d'orgue, une confrontation entre huit combattants dépassant allègrement les 100 kg et arborant tous un palmarès long comme le bras.
Si le côté spectacle tutoie la performance, l'enjeu oblige ces colosses à aller jusqu'au bout d'eux-mêmes. Une victoire à Saint-André est toujours un précieux sésame pour ces combattants qui monnaient très cher leur talent.
Pour ces professionnels du ring, plus la carte de visite est imposante, plus la bourse pourra être importante par la suite. Alors pas question de déposer prématurément les armes, il faut aller impérativement chercher la victoire et prendre des risques à la mesure de cette reconnaissance.
Le vainqueur de l'an dernier, Nicolas Wamba, de St-Brieuc, est de retour avec la ferme intention de réussir le doublé. Mais une nouvelle fois, la concurrence sera rude avec des combattants tout aussi déterminés à l'image de Cyrile Lecacheur qui, pour sa 5e participation, rêve d'un coup d'éclat. Dans ce genre de réunion où les finalistes auront enchaîné trois combats proches de l'extrême, chacun voudra abréger les préliminaires pour arriver à la conclusion le plus frais possible. Alors, bon nombre de rencontres ne devraient pas atteindre la limite et tout pronostic paraît bien hasardeux.
Les Dryats à l'affiche
Cette soirée est également l'occasion de voir à l'œuvre les protégés du président Vertuot, tout à fait ravis d'en découdre dans un tel contexte. Ce 11e gala verra pour la première fois Kamel Djébali, le combattant fétiche du team Fabien Reith, devenir homme de coin. Une reconversion pleinement réussie et qu'apprécient particulièrement les jeunes Dryats pour lesquels il reste un exemple. En pleine reconstruction, le groupe compétition de St-André pieds poings voit néanmoins émerger de nouveaux talents et Fabien Reith est bien décidé à leur faire découvrir le full-contact en préservant une certaine éthique indispensable pour faire un bout de chemin en compétition.
Pour certains, ce sera le baptême du feu et les premiers pas sous les lumières des projecteurs tandis que, pour d'autres comme Guillaume Ingant, Jonathan Kamitsis ou encore Stéphanie Pinho, il faudra confirmer des débuts encourageants. Mais si les objectifs sont parfois bien différents, la motivation est la même pour tous et, sous le feu des projecteurs et entre deux chocs du tournoi poids lourds, les jeunes Dryats ne pouvaient rêver d'une fin de saison vécue aussi intensément. Quant au président Vertuot, avant même le premier coup de gong, il a déjà réussi une performance de choix en parvenant à mettre sur pied une telle affiche faisant une nouvelle fois l'unanimité parmi tous les aficionados du pieds-poings.
* La Nuit des titans ce soir au complexe Bianchi. Ouverture guichets : 19 h 30. Premier coup de gong 20 h. Entrée 12 €, gratuit - 12 ans accompagné d'un adulte.

FULL CONTACT / Wamba met le feu au tournoi poids lourds de Saint-André Les Résultats

Jonathan Kamitsis (à droite) n'a pas tenu le choc en - 63 kg contre le Normand Guillaume Soyer

Jonathan Kamitsis (à droite) n'a pas tenu le choc en - 63 kg contre le Normand Guillaume Soyer

Jouant sur tous les registres du full-contact, le Briochin a régné sans partage sur ce tournoi poids lourd de Saint-André qui atteignit une nouvelle fois des sommets. Pour la deuxième année consécutive, l'ancien champion du monde junior plaça la barre très haut samedi soir dans un complexe Bianchi archi-comble (plus de 500 spectateurs).

Dès les quarts de finale, le ton était donné et déjà certaines têtes d'affiche tombaient. Exit le Normand Cyril Lecacheur, obligé de déposer les armes devant Wamba pour qui c'était véritablement le premier tour de chauffe. Le même sort attendait le Havrais Hamadi Niang qui passait à la trappe malgré une résistance héroïque. Quant à Christophe Zoure (Normandie), un colosse dur au mal, il s'affirmait comme un sérieux client pour l'emballage final. N'ayant pas hésité à se mêler aux débats le Dryat Guillaume Hingant atteignait les demi-finales après avoir éliminé le Nordiste Michel Caboche. Il devait ensuite affronter Wamba pour une mission impossible.

C'est ainsi que l'on retrouvait pour une ultime explication Nicolas Wamba et Christophe Zouré, une finale à l'image de cette soirée refusant la facilité. Ayant déjà beaucoup donné, après un parcours durant lequel il a éliminé Vermont et Joakim deux combattants a la frappe lourde, Zouré faisait face en cherchant visiblement le coup d'éclat.

Profitant de la moindre ouverture pour tenter crânement sa chance, il ne parvenait pas à prendre Wamba en défaut qui, gérant la situation avec une efficacité diabolique, s'acheminait vers une nouvelle victoire.

  Maigre bilan pour les Dryats

  Ce gala était aussi l'occasion de voir à l'œuvre les jeunes combattants de Saint-André pieds poings qui, tout au long de la saison, s'entraînent sous la houlette de Fabien Reith et maintenant de Kamel Djebali. Mais le bilan est plutôt mince avec la seule victoire aux points d'Alexandre Lekmouli aux dépens de Morgan Lambert de Charleville.

Les autres ne parvenant pas à convaincre les juges malgré bien souvent un engagement total ne trouvant pas l'issue escomptée. Tenant à relativiser ce manque de résultat le président Vertuot garde une confiance intacte en l'avenir : « A Saint-André, nous refusons la facilité et privilégions le spectacle et cela comporte des risques. Ce soir la sélection visiteuse était particulièrement relevée et nos combattants échouèrent souvent de très peu. Mais cela n'a guère d'importance le public a apprécié la qualité des combats et le gala de Saint-André a encore de beaux jours devant lui et c'est bien cela l'essentiel. »

 RESULTATS

Tournoi poids lourds
  Quart de finales :
  Guillaume Hinguant (St André) bat Michel Caboche (Liévin) aux points
  Nicolas Wamba (St Brieuc) bat Cyrille Lecacheur (Normandie) aux points
  Thomas Joakim (St Fons) bat Hamadi Niang (Le Havre) aux points
  Christophe Zouré (Normandie) bat Nicolas Vermont (Maison Lafitte) aux points
  Demi- finales :
  Nicolas Wamba bat Guillaume Hingant aux points
  Christophe Zouré bat Thomas Joakim aux points
  Finale :
  Nicolas Wambabat Christophe Zouré à l'unanimité des juges

Les amateurs
-67 kg (3x2) Alexandre Lekmouli (St André) bat Morgan Lambert (Charleville) aux points
-75 kg (2x1,5) Medhi Lecerf (St Brieuc) bat Vincent Boucherat (St André) aux points
-63 kg (3x2) Guewem Bolarini (Charleville) bat Anthony Lemos (St André) aux points
-60 kg (3x2) Audrey Ravoula (St Brieuc) bat Stéphanie Pinho (St André) aux points
-63 kg (3x2) Mickael Bakoyan (Charleville) bat Jérome Lerede (St André) aux points
-63 kg (5x2) Guillaume Soyer (Normandie) bat Jonathan Kamitsis (St André) aux points

    Bernard CHOLET

Comments